Quelles sont les différences entre les filtres sous pression, immergés, gravitaires et modulaires ?

Le système de filtration est un accessoire indispensable pour une bonne maintenance de la faune et de la flore.

Il existe différentes sortes de filtration :

  • filtres sous pression

  • filtres immergés

  • filtres gravitaires

  • filtres modulaires.

  • L’eau filtrée sera claire ! Le choix du filtre dépend de plusieurs paramètres :

  • la taille du bassin.

  • s'il est peuplé ou non

  • l'architecture du bassin (cascade...)

  •  

     

    1-      Les filtres sous pression

    Les filtres sous pression conviennent pour des bassins de petite à moyenne taille (jusqu'à 30 m3).

    Ils sont à cacher dans le sol à environ 2 mètres du bassin ou du ruisseau.

    Le filtre sous pression peut être utilisé en dessous du niveau de l’eau. Le principe est simple. La pompe aspire l’eau du bassin. Elle est dirigée vers le filtre (positionner à l’extérieur du bassin). Une fois l’eau nettoyée de ses impuretés. Le filtre sous pression renvoie l’eau vers une cascade ou une zone surélevée par rapport au niveau de l’eau du bassin et du filtre.

    L’avantage de ce filtre : si vous souhaitez avoir une cascade d’eau, il faut opter pour ce filtre. De plus, dissimulable sous la terre, ce filtre ne gâchera pas le paysage de votre bassin d’ornement.

     

    2-      Les filtres immergés

    Les filtres immergés comme le Filtral UVC 2500 ou 5000 conviennent pour des petits bassins (cuves en zinc, baquets, bassins préfabriqués de 5000 litres max).

    L’avantage : ces filtres sont équipés d'un jet d'eau offrant un élément de filtration et de décoration à votre bassin.

     

    3-      Les filtres gravitaires

    Les filtres gravitaires se composent d’une pompe et d’un filtre (à placer à l’extérieur du bassin, au-dessus du niveau de l’eau).

    La pompe est placée dans l’eau. Reliée par un tuyau au filtre, l’eau est aspirée jusqu’à l’appareil. L’eau passe dans les différentes mousses de filtration est ressort aussitôt par la valve d’évacuation.

    Le filtre doit se positionner près du bassin (à 2 mètres). Convient pour les bassins jusqu'à 140 m3.

    L’avantage du filtre gravitaire : vous pouvez le nettoyer facilement étant donné qu’il n’est pas enterré.

     

     

     

    4-      Les filtres modulaires

    Conviennent pour de grands bassins naturels, piscines biologiques, bassins avec ou sans koïs et lacs.

     

     

    Conseils supplémentaires :

    En général, les filtres se composent d’éponges colonisées par des micro-organismes. Ces derniers s’alimentent de minuscules particules qu’ils trouvent dans l’eau. Lorsque vous la mettez en fonctionnement pour la première fois, il faut attendre quelques jours pour que le filtre fonctionne pleinement, le temps que le rodage se fasse.

    Dans la même thématique "Bassin"