Le Berger blanc suisse

Le Berger blanc suisse

Dans l’élevage du Berger Allemand, de nombreux spécimens avaient les poils blancs.


En 1933, le berger Allemand « blanc » fut supprimé du standard des bergers allemands. Les élevages et les expositions de Bergers Allemands "blancs" furent interdits. Les nouveaux nés étaient tués.


Les nord-américains ont réussi à maintenir cette race en faisant de l'élevage. Le premier club de Berger Blanc a vu le jour en 1964. Il avait pour but de défendre et préserver la race.


Cette race fut implantée en Suisse dans les années 70. En 2002, ce pays a reconnu la race de Berger Blanc Suisse.
Depuis 2003, la Fédération SCC a également reconnu cette race.

Chien de travail sur troupeau, chien de garde, chien de famille et d’accompagnement

 

Crédit Photo : wikipedia.org - Sandy Hook - Ilanga

 

Caractère - Aptitude – Education

 

A l’âge adulte :

  • La taille : hauteur du mâle, de 60 à 66 cm ; de la femelle, de 55 à 61 cm.
  • Le poids : mâle, de 30 à 40 kg ; femelle, de 25 à 35 kg.
  • La robe : blanche.
  • Le poil : poil double mi-long à long, dense et bien couché. Sous-poil abondant et poil de couverture lisse et dru.

 

C'est un chien robuste, bien musclé. Les oreilles sont dressées, la silhouette est élégante et harmonieuse.

Il vit en moyenne 12 ans.

 

Conseils

Ce chien plein d’entrain est docile, attentif, protecteur envers ses familiers.

Le Berger Suisse blanc est vigilant, il aime tout spécialement les enfants.

Cet animal est plein de tempérament sans nervosité, réservé envers les étrangers. Il n’est jamais peureux ni agressif. Ce chien a besoin de faire de l'exercice.

Ce berger demande peu d'entretien, un brossage régulier suffit. Optez pour la brosse FURminator.

Estimation du coût d’entretien moyen annuel (hors frais de santé d’un montant variable à  prévoir) : de 345 à 435 €.